Tournez votre appareil
pour une meilleure experience.

Menu
 
- CONCRETISER

LE CENTRE DE FORMATION DES APPRENTIS MODERNISÉ !

La Chambre de Métier et de l’Artisanat, qui a à cœur de former la jeunesse par l’apprentissage et d’améliore …

- ACCOMPAGNER

CONCERTATION SUR LE RÉSEAU DE TRANSPORT SCOLAIRE A LIFOU

Soucieuse de proposer une amélioration globale du réseau de transport scolaire à la population, la commune de Lifou …

- ACCOMPAGNER

UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE ET AMBITIEUSE POUR L’AMÉNAGEMENT DE WÉ

Face aux défis climatiques, la province des îles Loyauté a lancé une démarche participative et ambitieuse en cons …

- ACCOMPAGNER

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES A MOINDOU

La Nouvelle-Calédonie s’est engagée dans la construction de sa politique publique climat. Celle-ci repose sur deux …

- ACCOMPAGNER
TOUHO : EN PLEINE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Le Haut-Commissariat a lancé un appel à projets relatif au soutien à la rénovation énergétique des bâtiments des collectivités. Ce sont ainsi plus de 200 millions de francs CFP qui devraient être distribués aux projets retenus, les résultats seront connus sous peu. Dans ce cadre, la Conseillère en Énergie Partagée de la Secal, Céline Latu a eu l’occasion d’accompagner les communes de Hienghène, La Foa, Moindou et Touho.

En 2019, la commune de Touho a passé une convention avec la Secal pour être accompagnée et conseillée par un CEP. Cette mission, aidée financièrement par l’ACE et l’ADEME, permet en effet aux communes d’être soutenues dans leur transition énergétique dans le cadre du Schéma pour la Transition Énergétique de la Nouvelle-Calédonie (STENC). La commune a ainsi pu établir une liste de travaux sur les bâtiments identifiés. « Nos préconisations prennent forme et les actions aussi », se félicite Céline Latu. Et d’ajouter : « dans le cadre de l’appel à projets du Haut-Commissariat, nous avons pu rédiger pour la commune avec l’aide de la Directrice des services techniques la note explicative pour défendre les projets qu’elle souhaitait mettre en place. Nous avons été aussi les interlocuteurs pour les demandes de devis nécessaires. »

Interview de Julia Ravillon, 2e adjoint au Maire de Touho

Qu’est-ce qui a conduit la commune de Touho à faire le choix de la transition énergétique?

Julia Ravillon : On se rend compte que les effets du changement climatique (sécheresse, inondations, montée des eaux, …) sont bien présents et c’est vrai qu’on a toujours tendance à remettre à plus tard ou à trouver des excuses : « nous n’avons pas l’expertise », « nous n’avons pas les moyens », « nous ne sommes pas prêts à changer nos habitudes »…

Mais arrive un moment où nous ne pouvons plus fermer les yeux sur la réalité des faits, nous ne pouvons pas attendre que l’autre agisse avant de changer, il faut se lancer, car si nous ne le faisons pas aujourd’hui, nous ne le ferons jamais.

Il faut donc y aller, mais on ne peut pas y aller seul, nous devons y aller ensemble et franchement ! C’est une volonté du Maire de pouvoir accéder rapidement à cette transition énergétique , l’opportunité est de placer la transition énergétique sur un plan concerté et durable.

De nombreux travaux ont-ils déjà été engagés en ce sens?

JR. : Oui, ces deux dernières années, notre service technique dirigé par Katty VALPROMY.et conseillé par Céline LATU du CEP a réalisé des rénovations sur la Mairie.

Nous avons déjà travaillé sur tout ce qui était la réduction des consommations en énergie ce qui nous a permis de diminuer nos factures d’électricité. La climatisation a été changée, les huisseries également avec la pose de jalousies pour permettre une meilleure ventilation.

Nous avons procédé à l’installation de stores intérieurs et extérieurs, de portes automatiques avec filtres solaires au niveau des ouvertures, ce qui permet de limiter la chaleur.

Maintenant que l’on a réduit au maximum la consommation en énergie, nous allons procéder à l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture et nous allons insuffler de la ouate cellulose dans les combles, pour parfaire l’isolation.

Dans l’appel à projets du Haut-Commissariat, avez-vous listé avec le CEP d’autres bâtiments sur lesquels vous souhaitez intervenir?

JR. : En effet, l’appel à projets concerne aussi les 11 maisons communes. Ce que l’on souhaitait faire c’est surtout de montrer à la population l’intérêt de la transition énergétique et comment réduire les factures de courant.

Les maisons communes sont les lieux de rencontre des tribus, l’objectif est de faire en sorte que lorsqu’ils voient les diminutions des factures d’électricité, ils voient l’importance des choix des luminaires (LED au lieu des ampoules habituelles), l’impact du respect des écogestes, la possibilité de revendre l’énergie non consommée.

Il faut aussi leur montrer l’intérêt de faire cette transition chez eux, pour leurs propres habitations.

En novembre 2020, avec l’aide dEnercal et du CEP, nous avons organisé une journée de sensibilisation sur la transition énergétique, et il y en aura d’autres. La première concernait les écogestes et comment réduire sa facture d’électricité.

Nous souhaitons également faire des travaux sur la caserne des pompiers notamment en réalisant une surtoiture et en mettant en place un isolant pour améliorer l’étanchéité et le confort thermique.

 Comment avez-vous travaillé avec le CEP de la Secal?

JR. : Le partenariat avec le CEP a débuté dès 2019 pour travailler sur la réduction de nos consommations en énergie sur le bâtiment même de la mairie mais aussi le suivi de nos consommations d’eau et de carburant avec l’application DEEPKI.

Avec la nouvelle mandature, le premier travail que nous avons mené concerne un audit de l’éclairage public. Un bureau d’études missionné par le CEP et financé par l’ACE nous a préparé un diagnostic de l’éclairage public en réalisant un état des lieux et des préconisations afin d’améliorer l’éclairage tout en respectant l’environnement.

Le CEP a aussi travaillé sur toutes les factures d’électricité de la commune et, sur cette base, nous avons fait régulièrement le point avec Céline pour voir où l’on pouvait économiser de l’énergie. On a établi différents scénarios…

Le CEP nous a apporté une aide technique, car c’est vrai que nous n’avons pas cette expertise. Cette aide nous permet de déterminer les endroits où on peut économiser (exemple : choix de la puissance des compteurs), et de nous tenir informés des nouvelles technologies (ex : installation d’horloge astronomiques pour l’éclairage public).

Sur le bâtiment de l’école maternelle par exemple, suite au pré-diagnostic réalisé par la CEP, nous avons convenu qu’il serait nécessaire de réaliser un plan d’actions adapté, à commencer par un changement des lumières.

- CONCRETISER

LE CENTRE DE FORMATION DES APPRENTIS MODERNISÉ !

La Chambre de Métier et de l’Artisanat, qui a à cœur de former la jeunesse par l’apprentissage et d’améliore …


- ACCOMPAGNER

CONCERTATION SUR LE RÉSEAU DE TRANSPORT SCOLAIRE ...

Soucieuse de proposer une amélioration globale du réseau de transport scolaire à la population, la commune de Lifou …


- ACCOMPAGNER

UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE ET AMBITIEUSE POUR L ...

Face aux défis climatiques, la province des îles Loyauté a lancé une démarche participative et ambitieuse en cons …


- ACCOMPAGNER

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET ÉNERGIES RENOUVELABLE ...

La Nouvelle-Calédonie s’est engagée dans la construction de sa politique publique climat. Celle-ci repose sur deux …


Secal
- SOCIETE

UNE UTILITÉ AU SERVICE DE TOUS

La Secal a pour vocation d’être utile. Depuis 50 ans, l’outil s’engage modestement à marquer le territoire d …


Conseil en Energie Partagé
- ACCOMPAGNER

CONSEIL EN ÉNERGIE PARTAGÉ A BOULOUPARIS

Favoriser la transition énergétique, développer les énergies renouvelables, 10 communes et la province des Iles Lo …